Menu
casabtbl
eoVl
logo
capvert-voyage.com

SÉJOURS

Le Sud
Le Sud

Le Sud

Le Sud
Partez à la découverte des îles du sud, les îles les plus africaines de l'archipel. Une africanité métissée de cultures locales très marquées, que ce soit à Santiago (berceau de la créolité), à Fogo (qui a subi des influences française et américaine) ou à Boa Vista (et ses déserts interminables). Parcourez trois de ces îles éparpillées au large du grand continent, trois jolis diamants semés au milieu de l'océan, oubliés par le reste du monde et qui se sont façonnés au cours des siècles.

SÉJOUR
DÉTAILS
PRIX

SÉJOUR

Type de programme :
Séjour

Parcours :
Santiago
Fogo
Boa Vista

Localités traversées :
Praia, Rui Vaz, Tarrafal, São Filipe, Sal Rei

Durée : 15 jours

Ces trois îles ne sont pas les plus connues du Cap-Vert, elles ont encore de nombreuses facettes à révéler: vous visiterez des marchés traditionnels, vous traverserez des petits villages isolés dans les montagnes ou sur les côtes, vous suivrez la trace des singes sauvages sur un haut plateau, vous vous régalerez avec l'eau des noix de coco, vous rirez de bon coeur avec les ribambelles de gamins croisés sur le chemin de l'école. Un voyage inoubliable.

DÉTAILS

Jour 1
Arrivée à l'aéroport de Praia et inhalation de nos premières bouffées d'air cap-verdien. Et hop, en 4 coups, vous voilà acclimatés! Vous êtes à Santiago, la plus vaste des îles du Cap-Vert ; la culture, l'atmosphère, le mode de vie y sont plus africains que dans le reste de l'archipel, pour des raisons géographiques et historiques. À sa découverte par le Portugal en 1460, l'archipel était inhabité: l'île de Santiago (Saint Jacques) fut la première peuplée, d'abord par quelques poignées de colons, vite rejoints par de très nombreux esclaves amenés sur Santiago pour y être convertis avant la traversée de l'Atlantique.

Jour 2-4
Kem ka ta badu, ka ta biradu: qui ne part pas ne peut pas revenir, c'est par ces mots gravés sur le monument à l'entrée de l'aéroport de Praia que les voyageurs sont accueillis. On quitte quelques jours l'île de Santiago pour visiter l'île du feu : Fogo. Arrivés à São Filipe, profitez de la sérénité de la ville entourée de plages de sable noir et du charme que dégagent ses jolies rues colorées. Pendant votre séjour, profitez du volcan, car l'île tire son nom incandescent du cratère qui en occupe le centre et dont la toute dernière éruption remonte à 2014, elle a malheureusement et spectaculairement englouti deux villages dans la Caldeira. À elle seule la montée en voiture fait rêver, et soudainement après un virage, le volcan est là: ensoleillé, majestueux et impressionnant. Explorez la nature autour du Pico, évaluez la puissance qui a pu projeter ce cône à plus de 2800 mètres au-dessus du niveau de la mer et enfin, dans une ambiance que vous accompagnera encore pendant longtemps, goûtez à ce vin rouge produit localement sur des vignes importées il y a deux siècles par un comte français exilé dans l'archipel. Nuits à São Filipe.

Jour 5-9
L'île la plus grande et la plus africaine du Cap-Vert est considérée comme le berceau de la population capverdienne - c'est ici que les capverdiens ont leurs origines. On peut encore voir dans le petit village de Cidade Velha les constructions des premiers colons portugais ; la cathédrale, la forteresse, le couvent sont progressivement restaurés. Ce fut la première capitale du pays, le village est aujourd'hui protégé après son inscription au Patrimoine Mondial de l'Unesco. Plongez également dans la nouvelle capitale de praia et laissez-vous emporter par le contraste de l'histoire en fusion avec une atmosphère résolument moderne.

Le Plateau est le centre historique de Praia, et si l'architecture est assez similaire, l'ambiance est toute autre que celle, mi-méditerranéenne mi-caraïbéenne, de Mindelo au nord de l'archipel. Ici le caractère est nettement plus africain, il faut faire un tour au marché central pour finir de s'en convaincre. Mais Praia se développe vite et se modernise, c'est le seul endroit au Cap-Vert où il y a des feux rouges, parfois ils marchent mais c'est très rare, et c'est également la seule ville équipée de parcmètres. La rue piétonne est agréable, nous dégustons une copieuse catchupa à la terrasse de l'un des nombreux cafés qui la bordent. Face à toute l'animation ici, à toute cette vie débordante, à ces gens qui se parlent dans la rue ou qui s'appellent d'un flanc de vallée à l'autre, il est impossible de ne pas penser au silence en Europe. Alors en pensant aux feux rouges et entre deux soupirs, nous avalons une deuxième catchupa...

Loin de la ville il y a des paysages à découvrir : faites de la randonnée dans la montagne, passez dans les parcs naturels ou découvrez les marchés aux parfums incroyables, admirez les grands espaces où la canne à sucre, noix de coco et les bananes sont cultivés, détendez-vous sur des plages de sable blanc (à Tarrafal où vous restez deux nuits) ou profitez de rencontres animées avec les généreux habitants de Santiago.
Vous logez 2 nuits dans un lodge de montagne et deux nuits à Tarrafal.

Jour 10-13
De plus en plus de visiteurs sont attirés par les plages infinies de sable blanc qui se déroulent lascivement sur des dizaines de kilomètres: vous voici sur l'île de Boa Vista. Malgré ce tourisme de masse, l'île propose encore des coins préservés avec des paysages splendides, où le voyageur va à la rencontre d'une population locale vivant de l'agriculture.
Pendant longtemps Boavista était connu en tant que alternative pour l'île de Sal - mais maintenant nous proposons plusieurs randonnées et visites sur cette île splendide. Vous logez quatre nuits dans un guesthouse tout près de la mer.

Jour 14
Vous savez quoi? Le sable blanc, l'eau turquoise, les palmiers, l'onctuosité tout ça, ça se partage. Place aux autres, nous quittons Boa Vista pour retourner sur Santiago pour une dernière nuit. Mais pas avant un dernier plongeon dans l'océan, qui s'avèrera bien nécessaire pour soulager notre sodade qui commence à s'installer: cette fusion de mélancolie, d'attachement et de joie est plus forte que nous ne le croyons. Mais pour la soulager, c'est simple: il suffira de revenir : )
Dernière nuit à Santiago avant de rentrer en Europe.

PRIX

Inclus
Services inclus:
Vols inter-îles Santiago > Fogo > Santiago > Boavista > Santiago TTC
14 nuits avec petit déjeuner, taxe de séjour inclus
2x dîner
Tous transferts aéroport, port et transferts mentionnés dans le programme
Notre service d'urgence 24/24

Services non inclus:
Visa Cap Vert (25 EUR)
Assurance de voyage
Repas non mentionnés et toutes les boissons
Pourboires
Tout autre service non mentionné

Prix par personne

1099 € par personne, sur la base de deux personnes en chambre double

1049 € par personne, sur la base de quatre personnes en deux chambres doubles

Le prix des liaisons inter-îles variant à certaines périodes de l'année, nous pouvons parfois être amenés à répercuter cette variation sur les prix affichés ici ; pas de mauvaise surprise de dernière minute, nous vous en informerions dès notre premier message.

Le Sud / Le Sud / Le Sud / Le Sud / Le Sud / Le Sud / Le Sud / Le Sud / Le Sud /

Si ce programme vous convient, vous pouvez l'ajouter à votre sélection. À la fin de votre visite, vous validerez votre sélection en nous donnant quelques renseignements supplémentaires sur votre séjour.

Vous êtes intéressé(e) par ce programme :  Ajouter


Votre sélection

Sélection vide...


Suggestions d'autres séjours

Séjour Catxupinha
Santiago + Fogo + São Vicente
15 jours
La Déterminée
Santo Antão + São Vicente + Santiago + Fogo + Sal
14 jours
La Chouchou
Santo Antão + São Vicente + Santiago + Fogo + Sal
14 jours
IDÉE LECTURE

Le vent de Fonte Filipe vient de loin, de terres inconnues. Il effleure les hauteurs de João d’Evora dans un bruit de fournaise, crépitant sur une ligne de crêtes. Il plonge et, dans la plaine, se livre à des galopades de cheval effrayé, avec des arrêts frémissants, des remontées et des pirouettes de danseur fantastique, toute une fantaisie échevelée de vent dans la plaine. Arrivé sur la butte de Fonte Filipe, il la tâte de ses doigts de rafales rêches comme des balais de fer, la maltraite, la fouille, la laisse sens dessus dessous.
Antonio Aurélio Gonçalves
Noite de Vento